Combustible par excellence de la révolution industrielle, le charbon ne représente plus qu’un quart de l’approvisionnement en énergie primaire de la planète. Mais il ne manque ni de réserves ni d’atouts.

Origine

Tout comme le pétrole ou le gaz naturel, le charbon est un combustible solide résultant de la fossilisation de végétaux. Mais, au lieu d’être disponible sous forme liquide ou gazeuse, il se présente sous la forme de gisements solides. Parmi les charbons, on distingue : la tourbe qui constitue une étape intermédiaire à la formation du charbon, le lignite composé de 50 à 60 % de carbone seulement, et la houille, véritable roche combustible solide. Utilisé dans les hauts-fourneaux sidérurgiques, le coke est un résidu obtenu en distillant la houille à très haute température. La distillation du charbon a longtemps permis d’obtenir le « gaz de ville » destiné à l’éclairage des rues.

Atouts

Le charbon reste la deuxième source primaire utilisée dans le monde et la première pour la génération d’électricité. De plus, il représente près de 80% des ressources mondiales en combustibles fossiles, son coût d’exploitation est assez faible et son prix plutôt stable. On le considère donc souvent à tort comme étant une énergie du passé : si c’est le cas en Europe, ça ne l’est pas en Asie où l’on trouve d’immenses réserves. Un seul écueil : sa combustion génère l’émission de gaz à effet de serre…. Mais le charbon n’a pas dit son dernier mot : il pourrait bien trouver de nouveaux débouchés via sa gazéification ou la production de carburants de synthèse.

Marché

La demande mondiale de charbon a plus que doublé au cours des 35 dernières années. Les réserves sont abondantes (200 années au rythme de production actuel) et bien réparties géographiquement. Cinq pays se partagent 70 % des réserves : les Etats-Unis (25 %), la Russie (16 %), la Chine (11,6 %) l’Inde (8,6 %) et l’Australie (8,3 %). La production est principalement assurée par ces pays. Le charbon est, en général, majoritairement consommé dans le pays producteur. La consommation de la Chine représente plus de 30 % de la consommation mondiale.

Industrie

Aujourd’hui, le charbon sert essentiellement à fabriquer de l’électricité dans les centrales thermiques. En France, l’électricité étant majoritairement d’origine nucléaire, le charbon n’intervient qu’à hauteur de 5 %. En Allemagne, il représente 50 % de la production d’électricité, et pourrait encore s’accroître avec l’arrêt programmé des centrales nucléaires. Le charbon est aussi utilisé de manière importante dans la sidérurgie.

Habitat

Le chauffage au charbon reste très répandu dans certains pays. Il se fait plus rare chez nous, mais il a gardé de nombreux adeptes qui apprécient le confort thermique qu’il procure. Le charbon est maintenant conditionné sous la forme de sacs de 25 ou 50 kg. Son coût est souvent plus avantageux que le fioul, parfois très compétitif par rapport à celui du bois. Seul inconvénient : le charbon, il faut s’en occuper ! La chaudière ne se remplit toute seule..